Actualité de l'agence MMA CONFLANS SAINTE HONORINE

MMA CONFLANS SAINTE HONORINE

Cabinet Adam BRUNNEVAL

MMA_conflans-sainte-honorine

Souhaitant vous apporter le meilleur service de proximité pour vos besoins en assurance, nous... En savoir plus

01 39 19 60 92

Contactez-nous

Assurance Capital décès MMA

Protégez vos proches en cas de décès

Du 26 août au 31 octobre 2019

2 mois gratuits (1)

sur votre Assurance Capital décès MMA

 

Protégez vos proches en cas décès

Toujours soucieux de bien vous accompagner, MMA vous aide à protéger vos proches et vous fait bénéficier de 2 mois gratuits (1) sur l’Assurance Capital Décès MMA

Ainsi, vous assurez à votre famille un capital suffisant quoi qu’il arrive.

Rencontrons-nous pour faire un devis et pour étudier ensemble la solution la plus adaptée à vos besoins.

 

Informations consommateurs :
(1) Offre valable pour toute adhésion au contrat Capital Décès entre le 26 août 2019 et le 31 octobre 2019 et pour tout devis réalisé jusqu'à cette date donnant lieu à la signature d'un contrat Capital Décès dans les deux mois suivant la réalisation du devis. Les deux premières mensualités du contrat ne seront pas prélevées. Le contrat Capital Décès, dans le cadre de cette offre, prendra effet dès la signature de la proposition d'adhésion sans la réserve de l'encaissement prévue dans la notice d'information. Offre non cumulable avec une autre offre.

Contactez-nous

JEU CONCOURS SEPTEMBRE 2019

 

 

propme+btp.jpg

 

Tentez de gagner votre véhicule Pro* pour la souscription d’un contrat MMA PRO-PME ou MMA BTP entre le 30 août et 31 octobre 2019 !

Prenez contact avec votre Agent MMA pour tout renseignement. 

 

Règlement jeu concours

 

Informations consommateurs :
* Jeu organisé du 30 août au 31 octobre 2019 par MMA IARD Assurances Mutuelles et MMA IARD réservé aux prospects ou clients MMA dont l’activité est éligible (liste détaillée en annexe du règlement complet), résidant en France métropolitaine, souscrivant un contrat MMA PRO-PME ou MMA BTP chez un Agent Général MMA. Les personnes éligibles seront déterminées au moment de la souscription du contrat susvisé et leur participation au tirage au sort sera automatique. Dotation : 8 gagnants seront tirés au sort parmi l’ensemble des participants éligibles, dans la limite d’un gagnant par centre de décision (liste détaillée en annexe du règlement complet). Le tirage au sort sera effectué par Maître LELEON, Huissier de Justice associé, entre le 18 et le 29 novembre 2019 et le règlement complet est déposé à son étude, 38 avenue François Mitterrand, 72000 Le Mans. Le règlement peut être consulté gratuitement sur simple demande auprès des Agents Généraux MMA ou sur le site entreprise.mma.fr. Chaque gagnant remportera un véhicule d’une valeur comprise entre 16 880 et 29 592 euros, à choisir dans une liste de 5 véhicules prédéfinis. Les gagnants seront informés par téléphone, par l’Agent MMA, dans la semaine suivant le tirage au sort, puis par mail ou par courrier par l’Organisateur, de leur gain et des modalités de remise du lot. 

Contactez-nous

LES SOLUTIONS D’EPARGNE-RETRAITE MMA

 

ÉPARGNER POUR RÉALISER UN PROJET DE VIE, anticiper votre retraite ou encore assurer l’avenir de vos enfants et petits-enfants… Nous sommes là pour vous accompagner. En fonction de vos besoins et de votre profil d’épargnant, MMA a une solution d’épargne faite pour vous.

 

 

Assurance-vie.jpg (135022417)

© Goodluz/Thinkstock

 

Placez vos capitaux 

Avec la solution MMA Multisupports, vous pouvez constituer un capital à votre rythme et répartir votre épargne sur des supports performants.Remboursement de vos soins courants, frais dentaire, optique, hospitalisation... Avec MMA, vous bénéficiez également de tarifs négociés chez les professionnels du réseau du Partenaire Santé MMA.

 

Préparez votre avenir

Avec Multisupports PERP MMA, votre capital retraite de demain rime avec avantage fiscal dès aujourd’hui.

Avec MMA Solution Capital Retraite, vous épargnez à votre rythme et choisissez le moment venu sous quelle forme vous souhaitez profiter de votre épargne (retraits libres, revenus garantis à vie…).

 

Participez aux projets de vie de votre descendance

Avec Kdo de Vie MMA, vous pouvez épargner pour vos enfants ou petits-enfants dès à présent et leur constituer un capital qui se valorise tout au long du contrat.

 

Solutions épargne MMA : https://www.mma.fr/assurance-vie.html

Contactez-nous
À lire aussi

Assurance-emprunteur :

2,8 milliards d'euros d'économie pour les Français à partir de 2018

 

Au 1er janvier 2018, les emprunteurs auront le droit de changer leur assurance d'emprunt, à chaque échéance annuelle. Selon le courtier Réassurez-moi, faire jouer la concurrence et changer d'assurance rapportera en moyenne 6310 euros aux Français sur la durée de leur prêt.

Coup de tabac en perspective dans le milieu bancaire: l'amendement Bourquin, voté en février dernier, entre en vigueur le 1er janvier 2018. Il donne la possibilité à tous les emprunteurs de renégocier chaque année leur assurance de prêt, même contractée il y a plusieurs années. Concrètement, les clients vont pouvoir signer des contrats d'assurance ailleurs que dans leur banque, à des prix souvent bien plus avantageux.

Les marges pratiquées par les banques lorsqu'elles assurent elles-mêmes se situeraient en effet autour des 40% selon une étude du courtier Réassurez-moi réalisée avec Leboncoin, voire jusqu'à 70% pour les emprunteurs jeunes et en bonne santé. Après les intérêts sur la somme prêtée, l'assurance de l'emprunt constitue donc pour le client un coût important, qui peut représenter jusqu'à 30% du coût total du crédit (intérêts, frais de dossiers, etc.).

Selon l'étude de Réassurez-moi, faire jouer la concurrence et changer d'assurance rapportera en moyenne 6310 euros aux Français, sur la durée du prêt, soit 25% d'économie. Ainsi, si seulement 8% des emprunteurs éligibles changent d'assurance l'année prochaine, l'économie pour les Français se chiffrera à 2,8 milliards d'euros, répartis sur la durée des prêts.

 

8 millions de Français concernés

En effet, selon la Fédération Française de l'Assurance, le montant des cotisations au titre des contrats d'assurance emprunteur était de 8,8 milliards d'euros en 2016, pour plus de 8 millions de titulaires. Et pour 88% des emprunteurs, c'est la banque prêteuse qui assure le prêt. Depuis les lois Lagarde (2011) puis Hamon (2014), le client peut déjà souscrire une assurance externe à la banque, lors de la signature du prêt ou jusqu'à un an après, mais peu y ont recours. Avec l'amendement Bourquin, les clients vont pouvoir changer d'assurance emprunteur chaque année, lors de la date anniversaire de leur contrat. Une seule condition: les garanties d'assurance devront être au niveau de celles exigées par la banque.

Renégocier son assurance en fonction de son profil

Comment les spécialistes pourront-ils proposer de meilleurs tarifs? D'abord, les marges pratiquées s'annoncent bien moins élevées. Ensuite, les assureurs calculeront plus finement le risque pour chaque emprunteur, au contraire des banques qui les classent dans de grandes catégories en fonction de quelques informations (classe d'âge, bilan rapide de santé). Ils pourront donc ajuster les tarifs de façon plus pertinente pour chaque profil.

L'intérêt de la loi réside également dans la capacité à profiter financièrement d'une amélioration de la santé du client: les emprunteurs auront par exemple tout intérêt à prendre une nouvelle assurance après avoir arrêté de fumer. De même, si un sportif arrête un sport à risques, son profil d'assuré change, et il peut économiser des montants importants en cherchant un nouveau contrat d'assurance. Les autres catégories, dont par exemple les seniors, pourront bien sûr également réaliser des économies en changeant d'assurance lorsqu'une partie du capital sera remboursée: les mensualités d'assurance porteront sur un montant moins élevé et seront plus mécaniquement plus faibles. Tous les profils sont donc, théoriquement, gagnants.

Une mesure qui va accentuer la remontée des taux?

Bien sûr, les banques ont conscience de la manne qui menace de s'évaporer, et ont d'ores et déjà riposté. En juin dernier, la Fédération bancaire française (FBF), assistée de grands groupes, a porté l'amendement devant le Conseil d'État, estimant que ce dernier remet en cause le principe de mutualisation dans l'assurance. Selon elle, les emprunteurs jeunes et en bonne santé pourraient ne plus cotiser pour le risque global, mais choisir des assureurs spécialisés qui leur proposeraient des taux extrêmement bas, au détriment des autres assurés. Sur ce dossier, le Conseil d'État vient de saisir le Conseil constitutionnel, qui avait déjà retoqué la mesure pour des raisons de procédure en 2016, et qui a trois mois pour se prononcer sur cette nouvelle mouture du texte.

Contactez-nous
×

Message envoyé

Votre demande a bien été transmise à votre agent général, il prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.

Message en cours d'envoi.

×

Echec de la soumission

Nous avons rencontré un problème lors du traitement de votre message. Veuillez réessayer ultérieurement.